Critères pour établissements d'hébergement bed+bike
Le standard minimal

1. Accueil des cyclotouristes aussi pour une seule nuit
Les cyclotouristes, qui parcourent un itinéraire en étapes, changent quotidiennement de lieu d’hébergement. Leur acceuil pour une seule nuit dépend de la bonne volonté des hébergeurs. Les cyclistes décident souvent à la dernière minute de leur hébergement. Leur choix se fait selon la météo, le trajet parcouru et leur ressenti spontané du point de vue touristique.

2. Local à vélos gratuit et fermé pendant la nuit
Pour le client, il est rassurant de savoir que son vélo est à l’abri dans un local sec et protégé contre le vol. L’accès au local devrait être dépourvu de marches et interdit aux personnes non autorisées.

3. Possibilités de sécher ses vêtements et son équipement
Les cyclistes qui ont pédalé sous la pluie et qui arrivent trempés sur leur lieu d’hébergement doivent avoir la possibilité d’y sécher leurs vêtements et leur équipement. Un local chauffé avec la possibilité d’étendre leurs vêtements, un sèche-linge ou éventuellement une salle de bain avec chauffage fera l’affaire.

4. Proposer un petit-déjeuner riche en vitamines et en féculents ou une possibilité de se préparer à manger
Les cyclotouristes ont besoin d’un petit-déjeuner adapté à leur activité. Outre les produits d’un petit-déjeuner classique, des produits de blé complet, des céréales, des fruits frais et des jus de fruits seront proposés. Les établissements qui n’offrent pas de petit-déjeuner doivent le préciser dans la fiche de renseignements et afficher une liste des magasins les plus proches où le client pourra effectuer des achats.

5. Affichage, prêt ou vente de cartes et de guides de randonnées régionales à vélo, ainsi que des horaires des bus, des trains et des bateaux
Les supports d’informations permettent aux cyclotouristes de découvrir des excursions intéressantes dans les environs et de planifier certains tronçons de leur parcours en transports en commun.

6. Mise à disposition d’un kit de dépannage contenant les principaux outils de réparation
En mettant à disposition le matériel nécessaire, vous permettez aux cyclotouristes d’effectuer quelques travaux d’entretien et surtout les petites réparations. La LVI peut vous fournir une liste des outils indispensables.

7. Adresses, horaires d’ouverture et numéros de téléphone des magasins de vélos les plus proches pour les réparations plus importantes
La mise à disposition et la communication d’informations sont un service indispensable. En cas de réparations importantes, vous devrez être en mesure de contacter rapidement le magasin spécialisé le plus proche afin que les cyclotouristes puissent reprendre la route le plus rapidement possible.