Critères pour les campings bed+bike
Le standard minimal

1. Accueil des cyclotouristes pour une seule nuit
Les cyclotouristes, qui parcourent un itinéraire en étapes, changent quotidiennement de lieu d’hébergement. Leur accueil pour une seule nuit dépend de la bonne volonté des hébergeurs.

2. Emplacements tentes délimités, réservés aux cyclistes et autres voyageurs non-motorisés
Les cyclotouristes souhaitent passer leur nuit sur un emplacement réservé aux tentes, non accessible aux voitures et autres véhicules motorisés.

3. Emplacements tentes sur pelouse
Le terrain doit être plat et horizontal, non couvert de gravier ni de gravillon. Le sol ne doit pas être compacté.

4. Stationnements sécurisés dans un parking vélos ou à proximité des emplacements tentes
Pour le client, il est rassurant de savoir que son vélo est à portée de vue, dans un endroit protégé contre vol pendant la nuit.

5. Possibilités de sécher ses vêtements et son équipement
Les cyclistes qui ont pédalé sous la pluie et qui arrivent trempés sur leur lieu d’hébergement doivent avoir la possibilité d’y sécher leurs vêtements et leur équipement. Un local chauffé avec la possibilité d’étendre ses vêtements, un sèche-linge ou éventuellement une salle de bain avec chauffage fera l’affaire.

6. Aucune taxe supplémentaire pour les clients à vélo
Voyager à vélo permet de passer des vacances actives et conviviales. Le vélotourisme est bon pour la santé et bon pour la planète. Ne pénalisez donc pas les cyclotouristes en leur faisant payer une taxe supplémentaire pour ce moyen de transport écologique.

7. Affichage, prêt ou vente de cartes et de guides de randonnées régionales à vélo, ainsi que des horaires des bus, des trains et des bateaux
Les supports d’informations permettent aux cyclotouristes de découvrir des excursions intéressantes dans les environs et de planifier certaines parties de leur parcours en transports en commun.

8. Mise à disposition d’un kit de dépannage contenant les principaux outils de réparation
En mettant à disposition le matériel nécessaire, vous permettez aux cyclotouristes d’effectuer quelques travaux d’entretien et surtout les petites réparations. La LVI peut vous fournir une liste des outils indispensables.

9. Adresses, horaires d’ouverture et numéros de téléphone des magasins de vélos les plus proches pour les réparations plus importantes
La mise à disposition et la communication d’informations sont un service indispensable. En cas de réparations importantes, vous devrez être en mesure de contacter rapidement le magasin spécialisé le plus proche afin que les cyclotouristes puissent reprendre la route le plus rapidement possible.